fbpx

Entorse lombaire aïgue

La description

  • Diagnostic donné le plus fréquemment pour une douleur lombaire soudaine qui peut être accompagnée d’une sensation de craquement ou de déchirement. Il s’agit en fait du fameux « tour de rein » qui est souvent utilisé dans le langage courant.
  • Elle est provoquée par une foulure ou des déchirures microscopiques au niveau des muscles et/ou des ligaments du dos, suite à un étirement soudain ou répété.
  • Les muscles sont la première ligne de défense pour protéger le dos, ils sont donc souvent les premiers à être impliqués.
  • Les ligaments de cette région ont un rôle important dans le maintient de la stabilité de la colonne.
  • Il peut avoir de l’inflammation dans la région ainsi que des spasmes musculaires.
  • Peut se manifester par une raideur dans le bas du dos ou par une douleur lombaire intense pouvant irradier dans la fesse, la cuisse et la jambe.

Causes

  • Étirements musculaires et/ou ligamentaires.
  • Contraction musculaire lors d’un mouvement incontrôlé
  • Traumatisme direct au niveau du dos (contusion ou claquage)
  • Chute avec ou sans protection
  • Effort intense soudain et/ou répété
  • Mauvaise posture prolongée
  • Surutilisation
  • Souvent des antécédents de douleur lombaire
  • Conditions sous-jacentes affectant le dos (ex : spondylolysthèse)
  • Chirurgies au dos dans le passé.

Traitements

  • Glace (20 minutes / 2 heures), repos.
  • Thérapies complémentaires telles que la neurocryothérapie et le kinésio taping.
  • Thérapie musculaire (Active Release Techniques et Graston)
  • Manipulations vertébrales
  • Anti-inflammatoires, analgésiques et relaxants musculaires au besoin.
  • Support lombaire pour une courte période au besoin
  • Injections de cortisone au besoin
  • Chirurgie au besoin pour stabiliser la région

Pronostic

  • S’il s’agit d’une entorse musculaire mineure, sans complication, 2 à 3 jours de repos et de glace peuvent être suffisants pour soulager les symptômes.
  • Si la douleur persiste, possibilité d’implication ligamentaire, articulaire ou de problèmes plus sérieux. Une entorse musculaire majeure peut durer au minimum 6 semaines et avoir des séquelles si elle n’est pas traitée adéquatement et rapidement.
  • Dans les deux cas, la cause de l’entorse doit être déterminée afin d’éviter les récidives et les processus de dégénérescence vertébrale associés à un déséquilibre structural.

ATTENTION ! Si vous développez des engourdissements ou des faiblesses dans les membres inférieurs ou des problèmes d’incontinence, consultez votre médecin immédiatement.

Recommandations

Maintenir votre posture la plus appropriée possible afin de minimiser le stress et la tension sur votre colonne.

Positions de sommeil

  • Dormir sur un matelas ferme.
  • Mettre un oreiller entre les genoux quand vous êtes sur le côté ou sous les genoux quand vous êtes sur le dos.

Bonnes postures assise

  • S’asseoir droit.
  • Utiliser un rouleau lombaire, un coussin ou un oreiller.
  • Bien reculer les fesses au fond de la chaise.

Techniques pour lever des charges

  • Plier les genoux et garder le dos droit, tout en rentrant votre nombril à l’intérieur.
  • Utiliser un marchepieds pour les objets qui ont besoin d’être placé ou retiré en hauteur.
  • Se mettre à deux pour des charges lourdes et difficiles à déplacer.