Hernie discale

Lower Back Pain?

Présentation

  • Douleur au bas du dos, affectant habituellement un côté, accentuée par le mouvement.
  • Peut être associé à une douleur, des engourdissements ou une faiblesse au niveau d’une jambe.
  • Problème d’incontinence possible si la mœlle est affectée.
  • Spasme de la musculature du dos possible.
  • Douleur aggravée par un effort, un éternuement ou la toux.
  • Sans traitement approprié, cette condition peut se développer en problème chronique et récurrent.

Causes

  • Le disque est une structure molle qui agit comme un tampon intervertébral. De forme ronde, il est constitué d’une substance gélatineuse entourée par des ligaments résistants. Suite à une faiblesse et à une fissure de l’anneau ligamentaire, se produisant de façon graduelle ou soudaine, le noyau peut s’infiltrer et exercer une pression sur la structure environnante, incluant la mœlle épinière et les nerfs (98% L4-L5-S1).
  • Traumatismes accumulés au niveau du bas du dos, souvent associé à un mouvement anodin.
  • Fait suite souvent à un incident mineur en flexion ou en torsion, par exemple : attacher ses souliers ou ramasser quelque chose par terre.
  • Mauvaise technique en position assise prolongée ou lors du soulèvement d’une charge.
  • Souvent des antécédents de douleur lombaire.
  • Antécédents familiaux de douleur au bas de dos ou de problèmes discaux.
  • Conditions sous-jacentes affectant le dos (ex :spondylolysthèse)
  • Chirurgies au dos dans le passé.

Prévention

Un mode de vie sain

Faire régulièrement de l’exercice et s’échauffer avant d’entreprendre une activité physique. C’est le meilleur moyen de conserver la force et la souplesse du dos. Porter une attention particulière à la musculature de l’abdomen et du dos, qui soutient la colonne vertébrale.
Maintenir un poids santé ou perdre du poids si l’on fait de l’embonpoint.
Se réserver des moments de détente.

Une bonne posture

Rester conscient de sa posture en tout temps. Le dos est bien droit, le regard droit, les épaules vers l’arrière.
Pour soulever un objet lourd, ne pas incliner le torse vers l’avant et éviter les mouvements de torsion. S’accroupir en fléchissant les genoux tout en maintenant le dos bien droit, et se relever en tenant l’objet près du corps.
Pour pelleter la neige, garder le dos le plus droit possible. Pour ce faire, placer la main près de la plaque de métal, plier les genoux pour ramasser la neige, se servir du genou comme levier lorsque la charge est lourde et éviter les mouvements de torsion du dos lorsqu’on rejette la pelletée de neige.

Traitements

Traitement initial

  • Contrôle de la douleur et de l’inflammation à l’aide de la neurocryothérapie et le kinésio taping, d’anti-inflammatoires, de relaxants musculaires ou d’analgésiques.
  • Repos et glace (20 minutes / 2 heures)

Traitement conservateur

  • Manipulation vertébrale et traction.
  • Travail des tissus mous (Active Release Techniques et Graston)
  • Exercices

Traitement drastique

Chirurgie; résultat variable d’une personne à l’autre.

Pronostic

Cette condition se traite habituellement en 6 semaines avec des traitements conservateurs appropriés (80% s’améliore en 6 semaines). Par contre, si on attend plusieurs semaines avant le début du traitement, celui-ci peut être plus long et le patient peut conserver des séquelles (douleur persistante, récidive,faiblesse du dos, etc.)
ATTENTION ! Si les engourdissements ou les faiblesses dans la jambe s’accentuent ou des problèmes d’incontinence se manifestent, consultez votre médecin immédiatement.