fbpx

Sciatalgie (douleur sciatique)

lower-back-pain

Présentation

Douleur généralement ressentie au niveau de la fesse qui réfère jusqu’au pied. L’atteinte du nerf sciatique peut également provoquer une douleur au bas du dos. Elle sera souvent perçue comme un pincement ou une brûlure au niveau de la fesse avec une sensation de picotement ou d’engourdissement à la cuisse, jambe ou pied. Est souvent confondue avec un syndrome sacro-iliaque (qui provoque également une douleur à la fesse mais dont la douleur référée ne dépasse pas le genou) ou avec un syndrome myofascial des muscles fessiers (provoquant également une douleur à la fesse mais dont le patron de référence ne suit pas le parcours du nerf).

Causes

  • Stress physique.
  • Mauvaise posture prolongée.
  • Faux mouvement.
  • Traumatismes répétés.
  • Hernie discale (comprimant la racine du nerf sciatique).
  • Syndrome du piriforme (muscle comprimant le nerf sciatique).
  • Compressions nerveuses focales (« nerve entrapment »).

Traitement

  • La glace, le repos et les thérapies complémentaires incluant la neurocryothérapie et le kinésio taping, sont toujours de mise pour diminuer la douleur intense.
  • Les manipulations vertébrales permettent de redonner de la mobilité à l’articulation et ainsi relâcher la tension sur la racine du nerf.
  • Travail des tissus mous (Active Release Techniques et Graston).
  • Technique de glissement du nerf (« nerve gliding »).
  • Étirement de la musculature impliquée.
  • Renforcement de la musculature impliquée avec ou sans échographie.
  • Correction posturale et adaptation des habitudes de vie.

Que peut faire la chiropratique ?

Le traitement adéquat de toute condition doit impliquer la cause du problème et non seulement les symptômes. Les chiropraticien(ne)s sont les seuls formés pour diagnostiquer et traiter la sciatalgie.
Ils effectueront une revue complète de votre histoire de santé ainsi qu’un examen physique. Le traitement pourra comprendre des ajustements chiropratiques, des exercices, des corrections quand à votre posture, vos habitudes de vie et vos comportements. Le but est de corriger ou d’améliorer l’alignement et la mobilité des vertèbres afin de permettre au corps de se guérir lui-même et de se soulager des irritations nerveuses.

Plusieurs patients souffrant de sciatalgie se sont vus prescrire une médication anti-douleur et un alitement prolongé. En fait, l’alitement prolongé s’avère souvent inefficace et peut même aggraver la condition. La médication, quant à elle, peut soulager temporairement, mais ne traite pas la cause du problème. Les soins chiropratiques offrent un traitement sécuritaire et efficace de la sciatalgie, sans médication ni chirurgie

Pronostic

  • Varie beaucoup en fonction de la cause de la problématique.
  • Il sera influencé également par la durée de la condition avant la première consultation, le nombre d’épisodes précédents et l’intensité du problème.
  • Bien que des patients observent des améliorations suivant le premier traitement, la condition peut prendre de 4 à 12 semaines pour se résorber.