fbpx

complexe de subluxation vertebrale

Le complexe de subluxation vertébrale : explication, causes, et traitements

 

Qu’est-ce que la subluxation vertébrale ?

 

Le complexe de subluxation vertébrale (CSV) est une dysfonction à la fois biomécanique et neurologique d’une articulation vertébrale.

Elle se traduit par une mobilité articulaire anormale et par une distorsion des signaux nerveux échangés entre le corps et le cerveau. Tout cela résulte en une capacité amoindrie du corps à se réguler, s’harmoniser, s’adapter et se guérir.

En effet, chaque vertèbre a un mouvement à faire et certains facteurs peuvent l’amener à ne plus remplir ses fonctions de façon optimale. 

Le CSV est un terme utilisé par les chiropraticiens pour décrire les différentes façons dont les désalignements vertébraux peuvent entraîner des problèmes de santé. 

Il peut s’agir de douleurs, d’inflammations et d’une réduction des fonctions. 

Bien que les chiropraticiens traitent le CSV depuis plus de 100 ans, il y a encore beaucoup de choses que les experts ignorent à son sujet. 

Dans cet article, nous aborderons ce que nous savons sur le CSV et comment les soins chiropratiques peuvent aider à le traiter.

Votre chiropraticien est garant de votre santé et vous permettra de retrouver vos mouvements.

Les chiropraticiens sont des experts dans la correction de ces désalignements et dans le rétablissement du bon fonctionnement de la colonne vertébrale et du corps. 

 

Les causes du complexe de subluxation vertébrale

 

Il existe plusieurs causes qui peuvent mener à un complexe de subluxation vertébrale. La plupart du temps, il sera question de stress.

En fait, chaque facteur de stress a donc le potentiel de créer une subluxation, et la subluxation en soi est un facteur de stress.

La cause du stress, on peut la diviser en trois types :

 

Sinon, d’autres facteurs peuvent débouler sur une subluxation de la colonne vertébrale, comme par exemple :

 

À titre informatif, les macrotraumatismes représentent les blessures physiques résultant d’un accident, d’une chute, du processus de la naissance ou d’un impact sportif.

Quant aux microtraumatismes, ils sont le résultat de blessures plus sournoises provenant de mauvaises habitudes posturales, d’un style de vie sédentaire ou de mouvements répétés.

 

Conséquences d’une subluxation vertébrale

 

Si la ou les causes de la subluxation vertébrale persistent, le corps ne sera pas en mesure de réparer adéquatement les tissus. 

Le processus inflammatoire peut alors devenir chronique et provoquer une fibrose de l’articulation, c’est-à-dire une cicatrisation anormale des tissus. Toutes les structures articulaires, dont le disque intervertébral, peuvent alors s’endommager.

En outre, les effets ne s’arrêtent pas à la colonne vertébrale. L’aspect neurologique de la subluxation vertébrale est d’une importance capitale et les recherches en chiropratique les plus récentes s’y intéressent particulièrement.

Si la subluxation vertébrale n’est pas traitée, elle peut entraîner des problèmes plus graves comme la paralysie. 

La subluxation vertébrale est traitée en alignant les vertèbres et en soulageant la pression sur les nerfs. Cela peut se faire par manipulation manuelle, traction ou chirurgie. 

La subluxation vertébrale peut aussi être prévenue par des soins chiropratiques ou d’autres mesures visant à maintenir la colonne vertébrale en bonne santé.

La technologie offre désormais des outils performants et fiables aux chercheurs, qui commencent à comprendre l’ampleur des effets néfastes de la subluxation vertébrale sur les fonctions nerveuses.

Un centre de recherche néozélandais étudie la façon dont la subluxation vertébrale affecte la communication entre le corps et le cerveau et met en lumière ses impacts sur les fonctions du système nerveux.

La dysfonction biomécanique associée à la subluxation (trouble de la mobilité, inflammation, cicatrisation, étirement ou contraction musculaire, etc.) se répercute sur le système nerveux en brouillant les signaux envoyés au cerveau.

Toutes formes de subluxations réduisent la capacité innée du corps à exprimer la vie et la fonction. 

Notre mode de vie, notre environnement, notre alimentation, nos toxines, notre constitution génétique et même notre attitude influencent également notre santé et notre bien-être.

 

Symptômes de dysfonction intervertébrale

 

Un des symptômes les plus importants du CSV est la douleur et la raideur. Sinon, on peut ressentir des maux de tête et des maux de dos.

De plus, le CSV peut entraîner des engourdissements et des faiblesses dans les bras ou les jambes. 

Elle peut également rendre les déplacements difficiles. 

Cependant, certains symptômes résultant d’une interférence du système nerveux peuvent sembler totalement indépendants de la colonne vertébrale, par exemple :

 

Il peut donc s’agir de douleurs, mais aussi d’autres conséquences liées au système nerveux.

 

Actions à prendre lorsque vous avez un CSV

 

Un travail psychologique

 

Puisque l’une des causes principales des complexes de subluxation vertébrale est le stress, ce sera important de travailler autant psychologiquement que physiquement.

L’adoption d’un style de vie sain est la clé pour limiter les différents stress qui causent la subluxation vertébrale. 

L’alimentation, l’exercice physique, le repos, les pensées, les relations et l’environnement sont toutes des sphères de vie que l’on peut apprendre à améliorer un peu chaque jour. 

Malheureusement, il est impossible d’éliminer tous les stress de notre vie. 

Bien qu’il soit en mesure de vous conseiller sur les saines habitudes à adopter pour réduire les 3 types de stress, le chiropraticien joue un rôle unique dans le traitement des subluxations vertébrales.

 

La chiropratique

 

L’ajustement chiropratique est la seule façon connue pour éliminer complètement les subluxations vertébrales. 

Il s’agit d’une manipulation articulaire de faible amplitude et de haute vélocité (très rapide) qui rétablit le mouvement normal de l’articulation vertébrale.

Les plus récentes recherches indiquent une amélioration instantanée dans la qualité des signaux nerveux relayés par les mécanorécepteurs et les nocicepteurs vers le cerveau. 

L’ajustement chiropratique agit donc simultanément sur les composantes biomécaniques et neurologiques de la subluxation vertébrale.

Les chiropraticiens sont les seuls professionnels de la santé formés pour détecter et éliminer les subluxations vertébrales. 

Le docteur en chiropratique détecte et élimine les subluxations grâce à des ajustements musculosquelettiques, rétablissant ainsi la communication entre le cerveau et le corps. 

Leurs traitements donnent l’occasion au système nerveux de maintenir son équilibre et ainsi de se guérir afin de mieux s’adapter aux stress impossibles à éviter.

 

Traitements de la subluxation vertébrale par un chiropraticien

 

Les chiropraticiens sont des experts de la manipulation de la colonne vertébrale. Les manipulations de la colonne vertébrale permettent de redonner de la mobilité à l’articulation.

À l’aide de manipulations chiropratiques et de conditions favorables pour votre colonne vertébrale, on peut voir une amélioration notable en 14 jours et une rémission en 4 à 5 semaines. 

En chiropratique, on travaillera les tissus mous (Active Release Techniques et Graston), l’étirement de la musculature impliquée et le renforcement de la musculature avec ou sans échographie.

Par contre, si on attend plusieurs semaines avant le début du traitement, celui-ci peut être plus long et le patient peut conserver des séquelles comme :

 

La glace, le repos et les thérapies complémentaires incluant la neuro cryothérapie et le kinésio taping sont toujours de mise pour diminuer la douleur intense.

Cependant, les anti-inflammatoires, les relaxants musculaires et les analgésiques peuvent apporter un certain soulagement, mais ne règlent pas le problème de base au niveau de l’articulation. 

À long terme cette procédure s’avère totalement inefficace et potentiellement néfaste.

 

Le rôle du chiropraticien

 

Le rôle principal du chiropraticien n’est pas de traiter la maladie ou les symptômes, mais d’améliorer le fonctionnement de votre système nerveux, permettant ainsi à tout votre corps de fonctionner aussi bien que possible. 

Donc, optimiser la fonction du système nerveux permettra au corps de guérir bien des maux.

Un nombre croissant d’athlètes utilisent les soins chiropratiques dans le cadre de leur entraînement pour la récupération des blessures, la prévention et des performances optimales. 

En fait, de nombreuses personnes qui ne sont pas manifestement malades ou souffrantes sont surprises de se sentir encore mieux après des ajustements chiropratiques.

Étant donné que les CSV affectent les vertèbres ainsi qu’une partie importante du système nerveux, le traitement chiropratique de celles-ci peut entraîner, en plus du soulagement de la douleur et de la raideur, des implications aux niveau des muscles et des organes qui sont innervés par les nerfs du niveau affecté par le CSV.

Les chiropraticiens sont des experts dans la correction de ces désalignements et dans le rétablissement du bon fonctionnement de la colonne vertébrale et du corps. 

Si vous présentez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, il est possible que vous souffriez d’une CSV et que vous deviez consulter un chiropraticien.

Un examen chiropratique permettra de vérifier si vous avez des désordres musculo-squelettiques.

Votre chiropraticien saura vous aider à améliorer votre amplitude de mouvement, aider votre corps à rester en bonne santé !

Vous pensez avoir un complexe de subluxation vertébrale ?

 

Prenez rendez-vous dès maintenant et faites vérifier l’état de santé de votre dos par votre chiropraticien chez Chiro Ste-Rose !

 

Pssst ! Notre première consultation est gratuite !

fr_FRFrançais

Obtenez votre première consultation GRATUITE à la clinique chiropratique à Laval