Les douleurs cervicales

Plus communément appelée mal de cou, les douleurs cervicales se définissent par une douleur localisée à la nuque. Souvent accompagnées de maux de tête, d’étourdissements et de douleurs aux épaules ou aux bras.

Avoir mal au cou est un symptôme susceptible de toucher tous les groupes d’âges.

Toutefois, les personnes qui restent de longues heures devant leur écran d’ordinateur ou celles qui passent leur journée au volant sont plus à risque de développer des douleurs cervicales.

En règle générale, la douleur disparaît en 1 ou 2 semaines et la quasi-totalité des personnes concernées n’ont plus de douleurs après 8 semaines.

 

Les symptômes associés

D’autres symptômes peuvent accompagner la douleur aux cervicales. On parle de symptômes associés :

  • une raideur au niveau de la nuque, il s’agit de la partie postérieure du cou qui se compose de vertèbres cervicales et de muscles,
  • des spasmes,
  • une difficulté à bouger la tête,
  • un mal de tête.
 
Si vos douleurs sont persistantes ou qu’elles se propagent ailleurs, consultez votre chiropraticien.
 

 

Les causes des douleurs cervicales

Il existe de nombreuses causes liées à la douleur des cervicales. La majorité d’entre elles ont un rapport avec l’usure des structures mécaniques du cou avec l’âge ou chez les personnes qui sollicitent leur cou ou leur bras de manière excessive.

Nous pouvons citer :

  • une fatigue musculaire,
  • l’arthrose,
  • une compression des nerfs
 

et moins fréquemment : 

  • l’arthrite rhumatoide,
  • une méningite,
  • des infections.
 
 

Les traitements

Votre chiropraticien vous posera des questions précises pour déterminer les causes de la douleur aux cervicales et cherchera à savoir si celle-ci s’étend sur d’autres zones du corps ou si elle est aggravée par la fatigue ou d’autres symptômes.

 

Vient ensuite un examen clinique rigoureux et votre chiropraticien peut demander des examens d’imagerie médicale (scanner, IRM) ou bien des tests sanguins.

Le traitement proposé peut être :

des médicaments antidouleurs,

  • des injections de corticoides,
  • une intervention chirurgicale,
  • des séances de renforcement du cou.
 

Quelques exemples de douleurs au cou

La cervicarthrose

Il s’agit de l’arthrose cervicale. C’est une affection chronique qui se caractérise par la dégradation des cartilages des articulations du cou. Celle-ci est fréquente et touche surtout les femmes à partir de 35 ans.

 

Les symptômes se résument à une douleur :

  • à la nuque, l’arrière de la tête et le front,
  • aux épaules et aux bras,
  • le haut du dos,
  • vers le bras : on parle de névralgie cervicobrachiale.
 

Le torticolis

La douleur dans le cou est vive et apparaît brutalement. Le torticolis est dû le plus souvent à la contracture d’un muscle sterno-cléido-mastoidien, d’origine traumatique ou inflammatoire.

 

Le torticolis aigu banal empêche la plupart des mouvements du cou car la contracture et la douleur sont brutales. En général, l’affection ne dure que quelques jours.

En consultation, votre chiropraticien peut proposer une radiographie pour constater ou non la courbure de la colonne cervicale sans lésions disco-vertébrale.

 

Le traitement consiste à prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires. Dans tous les cas une séance de chiroraxie vous fera le plus grand bien.

 

 

L’ajustement cervical, un traitement efficace et sécuritaire

Le traitement chiropratique utilisé pour soigner ces personnes – l’ajustement cervical -, est efficace, sécuritaire et basé sur une compréhension approfondie de la recherche scientifique actuelle. 

C’est grâce à une technique appelée « ajustement cervical » ou « manipulation cervicale » que le chiropraticien peut vous aider à réduire vos douleurs. 

Cette technique, qui consiste en une manipulation précise de la région cervicale, est une spécialité du chiropraticien. 

Elle a pour fonction de rétablir l’amplitude du mouvement et de favoriser la mobilité des muscles adjacents.

Il soulage ainsi douleurs, inconforts et degré d’incapacité. Le traitement a aussi pour effet bénéfique d’améliorer la force de votre cou, évitant ainsi les rechutes possibles.

Douleurs Cervicales

source : Association des Chiropraticiens du Québec