fbpx

Tibial Periostitis (Shin Splint)

La description

Cette pathologie fréquente touche beaucoup les sportifs de tous niveaux. Les coureurs en sont souvent affectés. Le type le plus fréquent de périostite est la périostite tibiale antérieur. Elle est due à une irritation des tissus conjonctifs (le périoste) qui s’attache sur l’os tibial. Elle résulte d’un surmenage qui amène des micro-déchirures et une inflammation du périoste.

Présentation

  • Douleur au niveau du tibia lors de l’activité.
  • La douleur est présente au début de l’activité et disparaît ensuite à mesure que la session continue.
  • La douleur peut revenir après l’activité et peut être aggravée le matin au lever.
  • On peut avoir une tuméfaction (bosse) douloureuse à la palpation de la face interne du tibia.
  • Cette douleur peut devenir très intense et chronique.
  • Un examen par un professionnel est important pour éliminer une fracture de stress.

Causes

  • Course de longue durée sur terrain dure etou accidenté.
  • Augmentation trop rapide des activités.
  • Hyper-pronation du pied , rotation interne du tibia et /ou rétroversion de la hanche.
  • Chaussures usées ou inadaptées.
  • Hyper-supination du pied.
  • Perte de mobilité au niveau de la cheville.

Traitement

  • Repos.
  • Glace.
  • Neurocryothérapie (traitement innovateur pour l’inflammation).
  • Kinésiotaping.
  • Ultrason etou courant interférentiel.
  • Technique Graston.
  • A .R .T . (Active Release Technique).
  • Mobilisation et/ou ajustement des restrictions articulaires de la cheville.
  • Étirements et exercices de renforcement.
  • Conseil sur les bonnes méthodes d’entrainements.
  • Orthèse plantaire si nécessaire.
  • Correction de la technique de course.