Torticolis

Le Torticolis Aigu

Il apparaît souvent à la suite d’un accident mineur ou est causé par du rhumatisme qui provoque une inflammation articulaire ou résulte du déplacement d’une vertèbre. Une radiographie du coud permettra d’identifier la nature de votre problème. Normalement, celui-ci se manifeste souvent le matin, au réveil, ou soudainement au cours de la journée, après un effort qui contracte les muscles du cou. Les gens qui souffrent de ce type de torticolis peuvent difficilement bouger la tête sans ressentir une douleur aiguë.

Le torticolis aigu peut aussi être causé par des microlésions sur les facettes articulaires des vertèbres cervicales. Ces microlésions produisent une inflammation qui irrite les nerfs, lors d’un faux mouvement, ce qui provoque des contractions musculaires douloureuses au cou.

Le Torticolis Spasmodique

Les personnes souffrant de torticolis spasmodique sont sujettes à des contractions musculaires involontaires du cou qui provoquent des mouvements irrépressibles de rotation et d’inclinaison de la tête.
Le torticolis est une affectation du cou, responsable d’une douleur musculaire, accompagnée d’une torsion du cou avec inclinaison de la tête, ce qui en limite le mouvement.

Doit-On Le Prendre Au Sérieux ?

Négliger de traiter adéquatement un torticolis peut causer des maux de têtes ou des troubles respiratoires, affecter votre équilibre, produire des engourdissements des bras ou susciter de l’arthrite, de l’arthrose ou d’autres problèmes. Il peut aussi occasionner des modifications permanentes de la colonne vertébrale, au niveau du cou ou de la musculature environnante. C’est un problème neuro-musculo-squelettique à prendre au sérieux.

L’approche Chiropratique

Le chiropraticien est habilité à diagnostiquer le type de torticolis qui vous afflige. Un examen de la problématique cervicale est essentiel. S’il est causé par des éléments hors du champ de pratique du chiropraticien, celui-ci vous dirigera vers le spécialiste le plus approprié pour votre condition.
L’approche chiropratique vise à diminuer le spasme musculaire, la douleur et l’inflammation. Le traitement vise à augmenter la mobilité et à rééduquer les systèmes nerveux, musculaire et squelettique.

Source: Équation PLUS Inc. Et Association Des Chiropraticiens Du Québec